This year end is not like any others: it doesn't feel like Christmas yet even though it's just two days away, or that the end of the year is next week. Peter and I were talking about it the other day and we feel the same. For us, it feels a bit numb, really. I guess we're so engorged in all the things we have to do and think about before a little human being comes into our life just three months from now that we just forgot about it all, in a way.

I'm kind of wondering how it will feel like when we are with our families, will we still feel the same or are we going to get into the Holidays Spirit then? I hope for the latter... I've always loved Christmas and the celebrations and the wrapping papers and the joy around us. I know it's a time for celebration and fun and joy and I want to feel all of it. 

2013-3/365
I know that when I see all my family, I'm the happiest and since it's been a while, I'm sure all the celebrations will then just feel too short and I'll want time to slow down.
I might even put out some decorations today and make it a little more cozy at home.

sign-blog


Here we are again, tomorrow is my birthday. I'll be turning 32.



This time around doesn't really feel so different than last year. I might have forgotten a little about it even. I think 32 is a very pretty number, it just looks good, you know.

Sometimes, I'm really wondering where time goes, because I don't really follow sometimes: 'time flies' really makes more sense every year! Maybe I'm not doing the right things when time is giving me time and I have the feeling it's going to change. I want to enjoy more, be happier, be there for those I care about and live my life inspired by good and lovely people here and there.

Tomorrow I start my day with two medical appointments: I'm a bit nervous because it's on my birthday and I hope I won't get bad news, though I kinda chose to do it that way. Up and early on your birthday to enjoy the whole day, yep, I can do it!

My thoughts so far:
  • I can't wait to see what card Peter's going to pick and what he's going to write in it.
  • Is tomorrow going to be sunny to make me happy? (Belgium is known for the worse weather ever during the Summer.)
  • I need to do this and that and this and that... Hum, it's going to be a busy day!
  • Will I have candles to blow?
  • I'm going to make 2 new goals for this year to come.
sign-blog


La première chose à laquelle j'ai pensé en lisant le sujet du défi d'aujourd'hui, c'était : irais-je dans le passé ou irais-je voir comment se passe le futur en premier ?


Mais finalement, je sais : je suis pratiquement sûre que je n'irais pas dans mon passé, parce que ça veut dire changer mon futur et là, maintenant, tout de suite, je suis bien : je pense sincèrement qu'il faut éviter de vivre dans le passé pour ne pas s'engouffrer dans le moi sombre et méchant qui y règne.

Je suis sûre que je voudrais jeter un petit coup d'oeil à mon futur. Histoire de voir comment je me débrouille.

Si je pouvais voyager dans le temps, j'essaierais de participer à tous les événements qui s'y passe, ainsi que voir des personnes ou des choses qui me font rêver maintenant comme : Titanic (ça, c'est parce que je suis à l'exhibition en ce moment même), Catherine d'Aragon, Alhambra, Paris début 1900, le Pony Express, la découverte des Amériques, Cléôpatre, Rome à l'époque romaine...

Ce que j'aimerais pouvoir voir toutes les époques passées et futures !...

sign-blog
Cet article fait partie d'un défi lancé par Chloé et Nadj afin de trouver un peu d'inspiration pour faire vivre leurs blogs. Je me suis dit que mon blog avait aussi besoin de vivre, alors me voilà prise d'inspiration !
Ceci est de la fiction, écrite au fur et à mesure de l'humeur de mon inspiration...
Défi du 29/6/2014 : Si tu pouvais voyager dans le temps...

Les participants: NadjChloéMéméLuluJanekSchanppy.


Un soir, en sortant du cinéma, avec les filles, on a eu envie de faire quelque chose de différent : rentrer après le cinéma, c'est trop simple, il y a tellement de choses à faire qu'on n'avait que l'embarras du choix. Du coup, en marchant en direction de nos vélos, on s'était déjà donné quelques idées : 
  • aller en boîte (mais Sophie n'avait pas les bonnes chaussures),
  • aller boire un coup (mais Carole est enceinte et elle ne peut pas boire, et "sans alcool, pas question")
  • aller manger un petit truc (mais j'avais déjà dîné)...
À chaque proposition, une de nous trois trouvait quelque chose à redire. Pourtant, normalement on s'entend vraiment bien, lorsqu'il s'agit de trouver des idées de sortie, mais là, pas moyen !
Finalement, on a décidé d'aller vers le centre ville pour voir si ça ne nous donnerait pas un peu d'inspiration. En plus, comme on habite toutes au centre, si jamais on trouvait rien, ben on la prendrait, l'idée super ennuyeuse de rentrer à la maison.


Tout en pédalant, on se remémore quelques bons souvenirs de soirées finies à l'aube et celle qui nous fait encore rire jusqu'à tomber de vélo, c'en est une qu'on n'est pas prêt d'oublier...

Après un dîner au restaurant El Firenze, on est allé boire un verre au Limonada avant d'aller au concert de Stromae. Le Limonanda, y'a rien de mieux : l'ambiance est folle et les gens dansent sur les tables, en bref, c'est notre bar à cocktails préféré. Là-bas, on rencontre toujours des gens sympas, des mecs, des filles, des drôles, des dépressifs, tous aussi fous les uns que les autres, en fait, comme nous, quoi ! Mais pendant cette soirée-là, ce vendredi 13, il y avait quelque chose dans l'air... Je sais pas si c'étaient les Cocktail13 qu'on a bu ou si Bartholomé et Richard avaient pris quelque chose, mais ce fut grandiose !

Tout a commencé lorsqu'on s'est fait offrir une nouvelle tournée du fameux Cocktail13 par de charmants jeunes hommes (vous l'aurez deviné, Bartholomé & Richard) et qu'on s'est mises à glousser comme des collégiennes. Après une entrée foudroyante (Sophie s'est fracassé les genoux en tombant à l'entrée à cause d'un pouf mal placé), on savait qu'on aurait droit à des vannes pas méchantes et qu'on allait directement se faire de nouveaux amis. Mais là, attention, c'était Bartholomé & Richard, le duo fêtard inséparable de Claremont, bien connu sous le nom AllNightLong !

Notre devise "si quelqu'un t'offre à boire ; le vibratoire, au placard " et donc Sophie est toujours la première à prendre quelques initiatives : en général, elle appelle le garçon et offre une tournée de leur fameux "ComeGetIt", puis boit cul-sec son verre et leur montre que son verre est vide. À partir de là, je suis censée prendre les rennes : je fais semblant d'appeler le garçon pour une autre tournée, ce qui fait venir nos proies jusqu'à notre table. Là, Carole engage la conversation (ou plutôt l'interrogation...) et Sophie et moi, on joue les minettes.

Cette fois, ça n'a pas marché, apparemment, le duo nous connaissait aussi et est venu directement lorsqu'on a reçu les boissons. Ils ont commencé à parler et c'est à ce moment-là qu'on a compris que notre réputation nous avait précédée : ils sont allé directement au but, pas de charme, pas de flirt, rien de tout de qui nous attire dans ces moments-là.

Carole a décidé de partir, Sophie et moi, on s'est dit qu'on pourrait peut-être jouer un peu. D'un commun accord, on est resté et on a commencé à jouer dans leur jeu. Il n'a pas fallu quelques minutes après le départ de Carole pour qu'ils nous proposent d'aller chez eux.
Pourquoi pas ? On va bien voir. Mais d'abord, destination toilettes des filles : "Qu'est-ce qu'on fait ?" On y va, mais pas longtemps, en plus nos chats nous attendent à la maison. Si jamais, ça dérape, on dit le mot magique "coquillette" et hop, on est parti. "Ça marche? " Ça marche.

Nous voilà donc, serpentant les rues de Claremont, en riant à pleine gorge des blagues de nos deux acolytes. On arrive dans une ruelle et à un vieux bâtiment. Ça ne ressemble pas du tout à l'entrée de leur appart fantastique dont ils nous ont parlé... Enfin, on sait jamais, l'habit ne fait pas le moine, comme on dit.

On entre, et là, OH MON DIEU ! Un vrai terrier de célibataire : des boîtes à pizza (avec pizza) dans tous les coins, des chaussettes sales, des consoles vidéos à gogo, des bouteilles vides et à moitié pleine ou dégoulinant sur le parquet... Aaah, dans quoi s'étions nous donc fourrées !
On est plutôt bordélique nous-mêmes, mais pas à ce point, faut pas pousser mémé... Et là, Richard sort la phrase miracle : "Ça vous dit, des coquillettes ?". Sophie et moi, on s'est regardé et d'un seul coup, on s'est mis à courir vers la porte d'entrée de l'appart. On se souvient encore du "Mais revenez quoi, j'ai fait des coquillettes !".

Plus jamais vous nous verrez au Limonada un vendredi 13... Mais vous êtes les bienvenus, en cette date précieuse, pour partager avec nous une recette spéciale :  des coquillettes à la sauce Vendredi13 !

sign-blog
Cet article fait partie d'un défi lancé par Chloé et Nadj afin de trouver un peu d'inspiration pour faire vivre leurs blogs. Je me suis dit que mon blog avait aussi besoin de vivre, alors me voilà prise d'inspiration !
Ceci est de la fiction, écrite au fur et à mesure de l'humeur de mon inspiration...
Défi du 22/6/2014 : Écrire à partir d'une phrase.

Les participants: NadjChloéMéméLuluJanekSchanppy.


J'adoooore la photographie, ce n'est plus un secret. Je clique sur tout et à toute occasion. J'en ai même fait un hobby pour en faire profiter les autres (naissance, famille, restaurant, faire-part, etc.).

J'ai acheté mon premier appareil photo analogique lorsque j'étais aux États-Unis et ce fut un grand déboulé de photo-bombage dans tous les sens. À l'époque, j'ai fait développé plus de 200 films de mon séjour aux States. J'en ai profité à fond : les Américains sont de grands amateurs de photographie de famille et autre albums photo (d'ailleurs, un grand merci pour le scrapbooking, mes amis !).

Mais l'appareil dont je dois maintenant me séparer n'est pas mon analogique mais mon numérique, mon reflex. Celui avec lequel j'ai pris plus de 300 000 photos en 5 ans et qui m'a fait découvrir un tas de belles choses autour de moi. Le numérique, c'est fantastique ! Par contre, le tri des photos, ça l'est moins. Mais j'aime tellement la liberté de cliquer à tout va que peu importe combien de temps ça me prendra de trier toutes ces photos un jour ou l'autre, les souvenirs sont là et bien attrapés.

J'ai appris énormément en 5 ans, pas seulement sur la photographie et la retouche photo, mais aussi sur moi et les autres. J'ai rencontré beaucoup de personnes grâce à ce média et j'ai même rencontré de parfaits inconnus dont la passion pour la photographie était fantastique et nous a réunis. J'ai découvert un autre côté de l'art et j'ai découvert que beaucoup de gens aime se laisser aller à leur passion de façon artistique afin de contrecarrer la monotonie et inspirer autrui.

Mon cher Canon 450D, tu vas me manquer, mais je sais que tu pars entre de bonnes mains et que tu vas t'y plaire. En attendant, je vais aller à la recherche de ton cousin qui va certainement m'offrir autant de plaisir que toi à tes débuts. Merci d'avoir parcouru ce petit bout de chemin avec moi, c'était un honneur !

les  photos arrivent


sign-blog
Cet article fait partie d'un défi lancé par Chloé et Nadj afin de trouver un peu d'inspiration pour faire vivre leurs blogs. Je me suis dit que mon blog avait aussi besoin de vivre, alors me voilà prise d'inspiration !
Défi du 15/6/2014 : Parler d'un objet.

Les participants: NadjChloéMéméLuluJanekSchanppy.


IMG_9407-titre

Summer is here and oh, it feels so good!

I'm not a big fan of hot and humid but I'm a fan of sunny and blue skies. Nothing makes me feel happier during that time than to eat outside and enjoy the little breath in my neck. It's also our favorite time to wander and explore around the city or even the country. It's so nice to discover new places and enjoy my adoptive country.

IMG_9405

This weekend, it was celebration time: BabyLuv's birthday, his mom's birthday and Father's Day were to be celebrated outside and, of course, with barbecue, oh yeah! Barbecue time is one of my favorites: everyone's happy, eat with appetite and dig into a perfect weather with swimming-pool or jacuzzi fun. It's always one of the best moments in the year.

Above is a little place at BabyLuv's parents where you can read a book or rest after a little swim, isn't it fabulous ?
Below are the beautiful flowers BabyLuv's mom grow in her garden; she's got such a great green thumb, you should see her orchids!

summerflowers 

When we left, we took the little roads to get some grass for Isolde, our guinea pig and we encountered a few lovely animals along the way. This made me feel like a four-year old and made me feel a bit homesick, since I used to be a country girl. I hope someday, I'll be back in the countryside and will get to see all this gorgeous creatures every single day.

IMG_9404
IMG_9411

Sunsets are going to be gorgeous this year again.
Here's one taken while we drove back from VestRock.

IMG_9413

all pictures edited with VSCOCam
first picture created with Gimp, from an idea seen and used in afterlight
sign-blog


peteris34

Here it is, 34. I'm so happy that I've gotten to know you for the past 9 years and to celebrate this special day with you.

Fotor06190031

This year you got to blow candles because it's fun. Happy you didn't get 34 to blow, aren't you? Maybe next year...

IMG_9449     IMG_9446

I love your goofy face and I love how you always make me laugh. You are the best 34-year-old grapjas.

Fotor0619190211

Getting a card for you each year is so much fun, I get to surprise you and give you little gifts. I love spoiling you!

Fotor0619185313
Oh and you look freaking hot!
Happy birthday, Chouchou! Ik hou van jou. xoxo


Stephen King est, depuis que je sais lire, l'un de mes auteurs préférés : il a bouleversé ma vie à 11 ans lorsque j'ai lu Rage et un peu plus tôt et d'une manière quelque peu différente, lorsque j'ai vu Ça à la télé, un soir de pleine lune, probablement...

Stephen King m'a toujours fascinée : il a ce je ne sais quoi qui me donne des frissons et qui me donnent toujours envie d'en savoir plus. Et surtout d'en lire plus.

En novembre dernier, j'ai eu l'incroyable chance de pouvoir assister à son passage à Paris pour la sortie de son nouveau roman du moment, Doctor Sleep. Il faisait une dédicace à laquelle je n'ai pu assister malheureusement et une rencontre avec ses fans au Grand Rex, où j'étais présente aux côtés de Tristan et Yann.

J'avais bien entendu pris mon gros appareil photo pour l'occasion et ai complètement mitraillé de ma place au fond de la salle ce pauvre monsieur. Voilà l'une des preuves...

IMG_6472 (1)

Ce qui me marque le plus dans ce portrait, c'est ce sourire si authentique et si naturel : moi qui pensait qu'il était tout sérieux et plutôt renfermé, je me suis retrouvée en face d'un homme rempli de chaleur et de douceur et d'un sens incroyable d'humanité. Quelqu'un comme vous, quelqu'un comme moi...

Comme quoi les médias, le monde dans lequel on vit ou on travaille peuvent vraiment influencer ce que l'un pense de l'autre. Je n'aurais jamais cru pouvoir rire avec Stephen King et pourtant, on n'a fait que ça ! Je n'aurais jamais cru, un jour, même, voir Stephen King, et pourtant, il était bien là, en chair et en os !

Il est vraiment nécessaire de faire la part des choses dans ce que l'on entend et ce que l'on voit : le monde ne tourne pas autour d'un seul point de vue, ou du moins, du seul point de vue que les médias veulent nous montrer. L'ouverture d'esprit est une grande qualité sur laquelle on doit toujours travailler. De temps en temps, il suffit simplement d'écouter son coeur...

sign-blog

Cet article fait partie d'un défi lancé par Chloé et Nadj afin de trouver un peu d'inspiration pour faire vivre leurs blogs. Je me suis dit que mon blog avait aussi besoin de vivre, alors me voilà prise d'inspiration !
Défi du 08/6/2014 : Écrire à partir d'une photo.

Les participants: Nadj, Chloé, Mémé, Lulu, Janek, Schanppy.


IMG_9486

BabyLuv loves music and so do I. I think the first years that we were together, we went to almost all the festivals of Belgium and to many concerts. We've seen Muse and Kaiser Chiefs a few times, Metallica, Stereophonics, Arsenal, Norah Jones, etc... Our taste in music is very eclectic but we also have a lot of common coup de coeur, which is awesome when we want to go to a concert.

I wasn't really into it this time: I was tired and a bit cranky, but there was a band I wanted to see, Intergalactic Lovers and there was Limp Bizkit, which I've never seen live before.

IMG_9508

It was so hot! And I'm not really a big fan of hot and humid. So we spent most of our time under the Duvel tent listening to the acoustic artist or to the people from the Silent Stage with headphones on. Since I was still very tired, I was sleeping most of the time. Too bad!

Fotor0620105141Fotor0620110116_800

We had some mussels with fries and fish&chips at the cutest stand (below) and I also drank two smoothies. One was supposed to give me a boost of energy but the sun got the best out of me...

Fotor0620104444Fotor062010581Fotor0620104630

Seriously: Intergalactic Lovers were the best band around during the whole time we stayed at the festival: the energy of the singer is so contagious! We bought their new CD and it's been playing non-stop since then. I love dancing while cooking.

Fotor0620110640Fotor0620104956_800Fotor0620110459

This singer (above) at the Club Acoustic had the weirdest lyrics ever. It was so weird I had to switch my headphones to the Silent Stage, which was in Dutch, and then I fell asleep again.

We finally didn't stay until the end because the organisation of the order that the bands played was really bad and it was more of an headache than a real entertainment. It's a shame, we both wanted to see what Limp Bizkit sounded like live, but we couldn't be bothered anymore.

Fotor0620111112

The weather was weird all day but when we head back home, we saw this gigantic cloud rolling and it was magnificent. We heard later on that there was a huge hail storm that caused a lot of damage in a few town in Belgium.

IMG_9516

Edit: Unfortunately, I probably ate something bad or was it the water from the cran that I drank, we'll never know, but for the next two days, I was lying sick in bed and finally threw up like crazy on the night of BabyLuv's birthday. So I didn't get to enjoy this beautiful time with his family...
I'm wondering if other people were sick too...

Fotor0620105237


Depuis que je vis en Belgique avec mon chéri, nous allons régulièrement, le dimanche en fin d'après midi voir sa Mémée, au doux nom de Rosa.

Mémée Rosa a bientôt 90 ans et elle vit dans un petit appartement en maison de retraite.

verjaardagskaartje_Rosa(1) 3

Tout commence vers 16h-16h30, Chouchou me dit qu'on doit y aller. Ah, je dois m'habiller (parce qu'un dimanche en pyjama, y'a que ça de vrai, dans mon petit monde), mais d'abord, je dois me laver (puisqu'on n'a pas le temps, je vais prendre une douche et me laver les cheveux), me coiffer (les larmes coulent en essayant de démêler ma tignasse), brossage de dents, déo, parfum, chercher des vêtements (ah non, je suis boudinée... euh, ça fait un peu louche cette jupe, pas assez chaud, trop chaud ce pull, quelles boucles d'oreilles ? Ah ben non, mon haut ne va pas avec ces boucles d'oreilles, je vais repasser mon haut orange, roh, le collant ne va plus, bon je remets les vêtements d'hier), vérifier mon sac à mains (où est mon portable, est-ce que la carte SD est dans l'appareil photo ?)...

Puis commence la course pour remplir mon saclutter*:
Chambre, salle de bains, chambre d'amis, salon, chambre, salle de bains, chambre, cuisine, salle à manger, entrée, ascenseur (ouf, enfin ! exprime le regard impatient de Chouchou)...

Arrivés au garage, on entre dans la voiture, oh non, j'ai oublié mes lunettes de soleil ! Je reviens, j'ai mes clés, attends-moi à la sortie... Re-ascenseur, entrée, salle à manger, chambre (serre-tête ou broche pour rajouter un peu de douceur), salle de bains (le magasine que je voulais lire), bureau (les fluos ! le washi !), cuisine (le chargeur du portable), c'est reparti !

Appel ascenseur, aaaargh, j'ai oublié mes lunettes de soleil ! Où sont mes clés ? Où sont mes cléééééés ? Ah là, sur la porte ! J'ouvre, j'attrape les lunettes sur la boîte à clés, je ferme la porte, je prends les clés, j'appuie sur le bouton de l'ascenseur, comment ça, il n'est plus là ? Qui sort à cette heure de la journée ?!

L'ascenseur arrive, Chouchou est dedans : on ne peut pas partir, l'ascenseur à voiture est en panne !

sign-blog

* saclutter : un sac en coton dans lequel je mets cahiers, livres, agendas, appareils photos, jeux, magasines, stylos, cartes à écrire, etc.


Cet article fait partie d'un défi lancé par Chloé et Nadj afin de trouver un peu d'inspiration pour faire vivre leurs blogs. Je me suis dit que mon blog avait aussi besoin de vivre, alors me voilà prise d'inspiration !
Défi du 01/6/2014 : Description d'un trajet que l'on fait régulièrement.


Il est grand temps que je reprenne ma vie et mes bonnes habitudes en mains.

J'ai délaissé tout ce que j'aimais faire parce que je me concentre sur une seule chose depuis 2 ans et que j'entame mille et un projets à la fois. Et ça doit changer.

Depuis bientôt trois semaines, je planifie mes journées, je planifie mes repas et je fais le ménage tous les jours, pas pendant des heures mais des petites choses qui devraient être faites quotidiennement.

Et ça fait un bien fou. J'ai repris du poil de la bête, je me sens mieux dans mes (très mauvaises) chaussures et je suis aussi plus agréable à vivre, enfin, je l'espère...

C'est quand même dingue ce qu'on peut accumuler en un rien de temps si on ne fait pas attention. J'ai donc décidé de commencer l'opération "dé-clutter" gràce à ce livre, qui est composé de 52 semaines de listes intéressantes pour m'aider dans cette tâche.

Je me suis aussi dit, 'encore un projet...' mais du coup, j'en ai arrêté d'autres que je peux facilement reprendre plus tard. J'ai désormais :
  1. un projet photo instax par jour
  2. un projet photo instagram par jour
  3. un carnet HappyThoughts pour le travail et pour le privé (une seule phrase)
  4. un carnet à remplir par jour (questions toutes prêtes)
  5. un carnet à remplir avec mon chéri
  6. et ce projet d'organisation de notre maison et de moi-même.
Bien sûr, j'ai quand même envie d'essayer de lire mes 12 livres par an. J'en ai des petits tout minces, ça devrait faire l'affaire, quoique je vais devoir me bouger si je veux y arriver...
Oh et aussi, écrire sur le blog... Ce serait-y pas bien, ça ?!!

Allez, le ménage m'attend. Et j'y vais joyeusement ! J'aurais jamais pensé écrire ça un jour !


Ça y est le printemps a enfin décidé de pointer le bout de son nez, et quel nez !
Les bourgeons, les fleurs, les nouvelles feuilles vertes claires sur les arbres, les abeilles et les bourdons, le chant des oiseaux... Tout ça est peut être cliché, n'empêche que ça arrive vraiment chaque année, cet amour explosif de la Nature.

Cette semaine, le défi est un peu corsé : il faut écrire un haiku ! La poésie, c'est pas mon fort, mais un haiku n'est ni long, ni n'a besoin de rimer, alors je relève le défi !

J'ai trouvé ici quelques infos qui m'on aidé à créer mon haiku printanier et je suis, bien sûr, allée lire ceux de Nadj et Chloé pour trouver de l'inspiration.

Les haïkus sont de courts poèmes qui utilisent le langage sensoriel pour capturer une émotion ou une image. Ils sont le plus souvent inspirés par un élément naturel, un moment de beauté ou une expérience poignante. La poésie en haïku a été, à l'origine, développée par les poètes japonais, et leur format a été adapté à l'anglais et aux autres langues par les poètes d'autres pays.

haiku-printemps

sign-blog

Cet article fait partie d'un défi lancé par Chloé et Nadj afin de trouver un peu d'inspiration pour faire vivre leurs blogs. Je me suis dit que mon blog avait aussi besoin de vivre, alors me voilà prise d'inspiration !
Défi du 06/4/2014 : Haiku sur le printemps + photo.


De temps en temps, tout déraille et tu ne sais plus où donner de la tête.
Tu entres dans une pièce et tu oublies ce que tu venais y faire et ça t’énerve alors tu repars et hop, ça revient et tu retournes dans cette pièce et tu fais ce que tu as à faire et hop ,tu vois autre chose et tu fais ce que tu avais à faire il y a peut-être une semaine… et tu oublies ce que tu faisais il y a cinq minutes.

Ma tête est un peu comme ça en ce moment : c’est comme si je pensais plus vite que mon corps et que du coup, il ne suit pas et j’en deviens folle.

Un rien m’énerve et je suis un peu sur la défensive. Du coup, je m’énerve et j’en deviens légèrement pathétique. Je sais qu’on ne peut pas faire avancer les choses plus vite mais parfois j’aimerais juste avoir quelques réponses. Pas toutes, juste celles qui me mettent dans cet état.

Ça vous arrive aussi ?


Aujourd’hui j’ai fait un test maison pour savoir si j’ovulais et bonne nouvelle : deux barres se sont installées tranquillement dans les petits trous. Cette joie est indescriptible. Ce n’est qu’une ovulation, mais oh mon dieu, ça veut dire que le drilling a marché et que peut-être cette année on pourra devenir parents.

Peter était aussi très content quand je le lui en ai parlé. Je l’aime tellement.


IMG_7638
Even though I know it's part of the processus of getting better and because it was still intensive surgery no matter what, I'm in such a state that anything puts me into tears. Not always sad tears, even the happy ones come leaving red-nosed... I know I need to get everything out of my system and tears is a good way to do so, so i'll just met the tears come and leave their salty traces on my face for a little while.

I can't wait to feel normal and at ease so I can enjoy the new me. I know it's just a matter of time so for now, I'll just rest some more and enjoy the 'free' time ahead of me.

p.s. I will update my blog with loads and loads of posts, feel free to ignore the less recent ones.

sign-blog