Eh oui, dans deux semaines, je ne garderai plus Charlotte aux fraises... Je suis quand même super triste parce que ça se passe très très bien et que Charlotte commence à faire de nouvelles choses.
J'espère garder le contact mais je sais pertinemment que ça ne va pas être facile comme avec toutes les petites têtes blondes/rousses/brunes que j'ai gardées.
En tout cas, pour mon dernier petit job étudiant, je ne suis pas déçue et même je pense que je vais finir en beauté parce qu'on aura passé de supers moments toutes les deux.
foto à venir


Une fois ma mère m'a fait une frange en coupant une tresse qu'elle avait fait avec mes cheveux de devant !

Je n'ai jamais appris à danser le cha-cha.

Quand j'avais cinq ans, j'allais à l'école et j'étais un vrai garnement !

Le collège a été une série de drames.

Je n'oublierai jamais le bisou que j'ai donné à Gabrielle lorsqu'elle était dans la couveuse.

Une fois, j'ai rencontré un mec sur internet et maintenant j'en suis amoureuse ! 

Il y a ce type qui prend toujours le tram 1 arrêt plus loin que moi et qui a l'air super sympa.

Une fois, dans un bar, à Boston, j'ai raconté ma vie à un français parce que je m'étais saoulé pour mes 21 ans  !

La nuit dernière, je n'ai pas rêvé. Chose rare.

Si seulement je n'étais pas grosse...

La prochaine fois que j'irais à l'église, j'espère que ce sera pour me marier.

Tu sais que je mens quand je ne te regarde pas dans les yeux.

À la fac, j'ai passé de superbes moments avec plein de nouveaux gens.

Si j'étais un personnage de série télé, je serai Veronica Mars.

Le même jour l'an prochain, j'espère être toujours avec Peter dans notre nid d'amour et peut-être plus...

Le pseudo qui m'irait le mieux est certainement celui que je me suis choisi. Non ?

J'ai du mal à comprendre comment on peut abuser d'enfants !

Si je retourne à l'école demain matin, j'espère retrouver mes maîtres et maîtresses et leurs superbes façons d'enseigner.

Si je gagne le prix de la plus belle photographie, j'offre le champagne !

Suivez mon conseil : ne remettez pas ce que vous avez à faire au lendemain, c'est une pure perte de temps.

Le meilleur des petits déjeuners : au lit avec mon chéri pendant les vacances = croissants chauds, jus de fruits frais et thé.

La chanson que j'adore mais que je n'ai pas : une chanson qui passait il y a quelques mois et qui me faisait bouger les fesses comme Kat Deluna, mais je ne me souviens plus du titre.

Si vous visitez ma ville natale, vous y verrez plein de personnes âgées en cure ! haha

Pourquoi personne ne m'a dit que la vie d'adulte était si compliquée ?

Si vous passez la nuit chez moi, vous serez comfortablement installé sur le canapé rouge du salon.


De lA CoNfIaNce
se SeNtIr eN SéCuRiTé aVeC Un hOmMe, SaVoIr qUe vOuS PoUvez cOmPter sUr lUi, VoUs cOnFier ?T VoUs rÉfUgIeR DaNs ses bRaS FoRtS, aU QuOtIdIeN, çA ChAnGe lA Vie. pUiS Ça cHaNge ToUt aU LiT
c'eSt tOuT SiMpLe : vOuS Avez cOnFiAnCe eN VoUs, DoNc lUi aUsSi, et çA RaSsUre

de La tenDresSe
TeNdReSse AvAnT SeXe eT PlAiSiR... vI Vi^^ eN Se mOnTrAnT TeNdReS, les aMaNtS Se fOnDeNt l'uN DaNs l'aUtRe, et qUaNd oN esT en fUsIoN, oN A MoInS PeUr. Et oN esT PlUs dIsPoSé à s'aBaNdOnNeR Au pLaIsIr. Un peu de TeNdReSse AvanT Un cÂlIn sAuVaGe qUoI
Du dIaLoGue
bIeN SûR, iL esT PrImOrDiAl pOuR Un cOuPle De se DiRe les cHoSeS, bOnNeS Ou mAuVaIses. Au lIt, CeLa perMeT D'AcCéDeR À PlUs de PlAiSiR, pUiSqU'On sAiT Ce qUe l'oN AiMe eT, sI BeSoIn, On pRéCiSe les eNvIeS.

De lA LiBeRtÉ
oU PlUtÔt de La lIbÉrAtIoN. s'aImer ce N'esT PaS De lA DéPeNdAnCe.
nOuS AvOnS ToUs besOiN, pOuR ÊtRe éPaNoUiS DaNs uN CoUpLe, D'AvOiR Un jArDiN SeCret, NoS AmIs eT NoS AcTiViTéS Rien qU'À NoUs. Et pUiS Se s?nTiR LiBre, c'eSt aUsSi aVoIr le PlAiSiR De se ReTrOuVeR... eT De se JeTeR AvIdemenT L'Un sUr l'aUtRe

Du rIre et de La cOmPlIcItÉ
rIre enSeMbLe des mÊmes cHoSeS, êTre SuR La mÊme LoNgUeUr d'oNdes, AvOiR De lA CoNnIvEnCe... C'EsT Ce qUi, DaNs uN CoUpLe, CoNsTrUiT La cOmPlIcItÉ. ce QuI FaIt qUe çA MaRcHe, PaRce Que C'esT LuI, pArCe qUe c'eSt mOi.
iL FaUt rIre enSeMbLe, ÊtRe cOmPlIces. PoUr êTre SoLiDeS À DeUx

De l'éCoUte
pArCe qU'On n'a pAs fOrCéMeNt eNvIe d'eXpLiQuer tOuT en dÉtAiL À ChAqUe fOiS. eT PaRce Qu'oN VoUdRaIt pArFoIs qUe les cHoSeS SoIeNt pLuS SiMpLeS, pLuS FlUiDeS. iL FaUt êTre CaPaBle D'emPaThIe, SaVoIr se MeTtRe à lA PlAce De l'aUtRe, PoUvOiR ReSsenTiR InTiMeMeNt ce Qu'iL ViT.

Qu'oN NoUs tRoUve BeLle, qU'On nOuS Le dIse
dAnS La vIe, Rien de MieuX PoUr dOnNeR CoNfIaNce À Une FeMme Que De lUi fAiRe des cOmPlImenTs sInCèReS. aU LiT C'esT PaReIl : oN esT MieuX QuAnD On se SeNt belLe eT DéSiRaBle. oR en gÉnÉrAl, en tAnT Que FeMme, oN N'esT PaS TrÈs genTiLle Avec sOi-mÊme. iL FaUt dOnC Bien qUe ce SoIt lUi qUi nOuS DiSe qU'On eSt jOlIe !

dU TeMpS
bIeN SûR, pOuR Qu'uN CoUpLe fOnCtIoNne, iL FaUt qUe les aMoUreuX PaRtAgenT DeS ChOses, Ce qUi demAnDe de PrenDre Le temPs de Se dÉcOuVrIr. Le secReT D'Une Vie De cOuPle RéUsSie esT D'AcCePter lA DuRée.
PrenDre Le temPs de Se tRoUver, C'esT S'InVeNter à deuX, dÉcOuVrIr nOtRe vÉrItÉ.

De lA FoLie
sAvOiR PaRtAger des dÉlIres, PaRtIr dAnS DeS FoUs rIres eT AvOiR Le mÊme GrAiN D? fOlIe sOnT DeS AtOuTs iMpOrTaNtS PoUr pReNdRe dU PlAiSiR enSeMbLe. CeLa sOuS-enTeNd qUe vOuS SaUrez aUsSi vOuS LâCher dAnS SeS BrAs, ÊtRe dÉsInHiBée.

De l'aMoUr
C'esT La meiLleuRe fAçOn d'êTre HeUreuSe dAnS La vIe eT De pReNdRe dU PlAiSiR Au lIt : se SaVoIr aImÉe eT AiMeR en retOuR. c'eSt jUsTe le BoNheuR



Photobucket
Ah lala ! Ces mairies et cie ! C'est vraiment partout la même histoire : tu attends pendant 3 heures pour 2 minutes dans un bureau et finalement, la dame (parce que ce sont souvent des dames) n'a pas fait ce qu'il fallait donc il faut y retourner. Cette fois plus tôt, parce que les 3 heures, tu les as encore sous les yeux, marque noire, signe de fatigue.

Mais bien sûr tu oublies la pochette avec les papiers à l'arrêt du tram et ouf ! tu t'en rends comptes avant d'avoir fait les 10 arrêts nécessaires. Mais bon comme le tram n'arrive pas assez vite, tu commences à criser (=pleurer dans mon cas) parce que tu es sûr qu'avec la chance que tu as en ce moment, ta pochette aura déjà disparue !
Mais non ! Miracle ! Elle est encore là gardée par deux dames qui s'apprêtaient à la donner au chauffeur de tram ! Finalement tu reprends le tram et tu arrives à la mairie pour prendre un ticket : #54. Dis donc, c'est mieux qu'hier avec ton #126 !
Tu attends, tu attends, tu attends... Et tu attends, tu attends, tu attends... Et tu attends, tiens, le #50 vient de passer ! Youpi !
Tu te lèves ! AAAAHHHH ! Tu as déchiré ton pantalon, la honte, le trou ! AAAAAHHHHH ! Tu mets ton gilet autour de ta taille pour cacher l'énormité (finalement la chance choisit ses moments quand même).
C'est ton tour ! Tu demandes s'il est possible de parler en français parce que là tu as eu ta dose de ne rien comprendre et la dame est fatiguée mais est d'accord. Tu expliques ton cas, que tu es venue hier, blablabla, blablabla. "Ah mais on ne vous a pas donné la feuille pour la mutuelle ?" Euh, non ! "Je vous la fait mais il faut revenir avec la pièce d'identité de votre conjoint." REVENIR !!!!????? Quand ? Où ça ? Comment ?
Eh oui, tu n'as pas pensé qu'il fallait qu'il vérifie la signature de ton conjoint pour être sûr que c'est bien vrai tout ce que tu racontes (même si c'est la 6ème fois que tu viens, dont 2 avec lui).
"On est ouvert le samedi aussi" Ah enfin une bonne chose à savoir. Finalement, on va peut-être y arriver !