De temps en temps, tout déraille et tu ne sais plus où donner de la tête.
Tu entres dans une pièce et tu oublies ce que tu venais y faire et ça t’énerve alors tu repars et hop, ça revient et tu retournes dans cette pièce et tu fais ce que tu as à faire et hop ,tu vois autre chose et tu fais ce que tu avais à faire il y a peut-être une semaine… et tu oublies ce que tu faisais il y a cinq minutes.

Ma tête est un peu comme ça en ce moment : c’est comme si je pensais plus vite que mon corps et que du coup, il ne suit pas et j’en deviens folle.

Un rien m’énerve et je suis un peu sur la défensive. Du coup, je m’énerve et j’en deviens légèrement pathétique. Je sais qu’on ne peut pas faire avancer les choses plus vite mais parfois j’aimerais juste avoir quelques réponses. Pas toutes, juste celles qui me mettent dans cet état.

Ça vous arrive aussi ?


Aujourd’hui j’ai fait un test maison pour savoir si j’ovulais et bonne nouvelle : deux barres se sont installées tranquillement dans les petits trous. Cette joie est indescriptible. Ce n’est qu’une ovulation, mais oh mon dieu, ça veut dire que le drilling a marché et que peut-être cette année on pourra devenir parents.

Peter était aussi très content quand je le lui en ai parlé. Je l’aime tellement.