Il y a toujours du monde.
Il y a toujours des gens bizarres.
Il y a toujours des bébés/enfants qui pleurent/font du bruit.
Il y a toujours des odeurs bizarres.
Il y a toujours ces gens qui soufflent, toussent, vous regardent bizarrement quand vous entrez.
Il n'y a qu'un seul WC.

On attend toujours pendant des heures {j'écris ce post après avoir déjà attendu deux heures et avec un bon mal de crâne}.
On arrive toujours en avance mais on ne sait jamais ni quand on passera {pas à l'heure} ni quand on rentrera à la maison.
On est toujours assis le plus loin possible l'un de l'autre.
On a envie de vomir quand cette vieille personne se racle la gorge.


Leave a Reply